openaxs - fiber connection for everyone

Une expansion qui fait baisser les coûts

Le développement de Mia Engiadina est l’histoire d’un succès. L’idée et le concept séduisent même au-delà des limites de la vallée de l’Engadine. St-Moritz et Davos sont les deux derniers partenaires.

St. Moritz Energie et EW Davos rejoignent Mia Engiadina dans le domaine de la fibre optique. Les deux centrales électriques se sont raccordées à la structure (backbone) de fibre optique de Mia Engiadina via le Tunnel de la Vereina, jusqu’à Landquart. «Nous voulons proposer à nos clients une offre supplémentaire, une solution de remplacement», déclare Patrik Casagrande, directeur de St. Moritz Energie.
Quand, en 2014, les créateurs de Mia Engiadina ont généré un franc succès avec un groupe Facebook, devenu Mia Engiadina Marketing SA sous la direction de Jon Erni, puis Mia Engiadina Network SA, dirigé par Not Carl, enfin EE-Energia Engiadina, ainsi qu’avec les communes ayant pris des concessions, ils voulaient simplement proposer une autre solution que Swisscom. «Il y a encore dix ans, le raccordement large bande n’était pas envisageable pour les régions périphériques. Aujourd’hui, Swisscom lorgne aussi sur notre clientèle dans ce domaine», explique Not Carl, président du conseil d’administration de Mia Engiadina Network.

Pas à pas
Pour l’aménagement haut débit, la Basse-Engadine a pris elle-même les choses en main. Il y a quelques années, une poignée de cerveaux ingénieux a saisi l’opportunité, quand Swissgrid a programmé l’extension des lignes haute tension en Engadin. Grâce à une procédure d’opposition, les communes concernées ont pu revendiquer que toutes les lignes électriques restantes soient enterrées, ce qui permettait de faire disparaître plus de 1000 pylônes électriques en Engadine.
Dans les 60 km de tranchées, des gaines vides ont pu être réservées à la fibre optique, au profit des communes situées entre La Punt-Chamues-ch et Scuol. Un troc a ensuite été organisé avec les Chemins de fer rhétiques (Rhätische Bahn - RhB). Les RhB ont permis à Mia Engiadina de se raccorder à Landquart via leur réseau fibre optique existant. En contrepartie, les RhB obtiennent leur propre fibre optique enterrée dans l’Engadine.

Une diminution des coûts
Davos et St-Moritz viennent de s’ajouter à la liste des communes qui profitent de la rapidité de l’autoroute de l’information de Mia Engiadina vers le Plateau. Les centrales électriques de ces deux villes avaient déjà décidé l’automne dernier de se raccorder à ce qu’on appelle la colonne vertébrale (backbone) de l’Engadine, via le Tunnel de la Vereina, jusqu’à Landquart. Pour Not Carl, c’est une nouvelle étape que franchit Mia Engiadina. «Le raccordement de St. Moritz et Davos à notre réseau fibre optique, jusqu’à Landquart, génère une baisse des coûts dont bénéficiera notre clientèle.» D’après Carl, il n’existe aujourd’hui aucun fournisseur, aux alentours de Mia Engiadina, qui propose des tarifs plus intéressants pour la même prestation.

Source: Südostschweiz / Bündner Zeitung