openaxs - fiber connection for everyone

Combiner le réseau de téléphonie mobile de Sunrise au réseau câblé d’UPC

Sunrise veut acheter UPC pour CHF 6,3 milliards. Les numéros deux de la téléphonie mobile et du réseau fixe se regroupent donc pour tenir tête au puissant opérateur Swisscom. «Cela nous permet de créer le plus grand challenger face à Swisscom sur le marché suisse», expliquait le directeur de Sunrise, Olaf Swantee, dans une conférence téléphonique.

Jusqu’à présent Sunrise est le deuxième opérateur télécom de Suisse, et arrive juste derrière Swisscom pour la téléphonie mobile. Pour ce qui est du réseau fixe, Sunrise arrive en troisième place, derrière le leader de la branche Swisscom et son nouvel allié UPC. L’opérateur n’arrive qu’en quatrième place pour le secteur de la télévision, derrière Swisscom, UPC et le câblo-opérateur Quickline. A l’inverse, UPC, plus grand câblo-opérateur de Suisse, n’est fort que dans la télévision et le réseau fixe, mais souffre d’une perte accélérée de sa clientèle.
Malgré une croissance en flèche, son secteur téléphonie mobile est encore très limité. Avec la reprise d’UPC, Sunrise assied clairement sa position, même dans les secteurs de la télévision, d’internet et du téléphone fixe, ce qui lui permet de se rapprocher de Swisscom. Avec UPC, Sunrise décroche une part du marché de 31% pour la télévision et de 30% pour internet. Pour la téléphonie mobile, la part de marché commune devrait atteindre à peine 25%. En outre, UPC permet à Sunrise d’obtenir enfin son propre réseau fixe pour la clientèle finale.
Pour le directeur de Sunrise, Swantee, cela renforce la concurrence, l’objectif de la nouvelle structure étant de gagner des parts de marché, que ce soit pour la clientèle privée ou commerciale. Là encore, UPC et Sunrise devraient bien se compléter. Alors que Sunrise a du succès auprès des grandes entreprises, UPC s’est concentré sur les petites et moyennes entreprises (PME).
Swantee veut aussi accélérer les choses pour l’internet à haut débit. Avec le réseau câblé d’UPC, Sunrise atteindra 60% des foyers, avec une vitesse maximale pouvant actuellement aller jusqu’à 600 mégabits par seconde (Mbit/s), mais qui devrait commencer cette année à enregistrer des pointes à 1 gigabit par seconde (Gbit/s), grâce à l’équipement de la nouvelle technologie Docsis 3. Les raccordements fibre optique de Swisscom, qui atteignent les mêmes vitesses, ne couvrent en revanche qu’un tiers des foyers de Suisse. Swisscom doit équiper les autres bâtiments de câbles en cuivre, avec une vitesse moindre.